Se lancer dans la location saisonnière : avantages et inconvénients

Vous avez investi dans un bien immobilier, avez fait l’acquisition d’une maison de campagne, d’un chalet à la montagne, d’un studio dans une grande ville ou d’un appartement au bord de la mer et souhaitez mettre votre bien en location saisonnière ?


Se lancer dans la location saisonnière demande de prendre en compte un certain nombre d’éléments et d’en connaître les avantages ainsi que les inconvénients. Êtes-vous vraiment prêt à vous lancer dans l’aventure ? En avez-vous le temps ? Votre logement est-il adapté et prêt à être mis sur le marché de la location de vacances ? Quelles sont vos motivations ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre et auxquelles vous serez confronté tôt ou tard.


Pourquoi se lancer dans la location saisonnière ?

Les avantages sont nombreux mais on en retiendra trois principaux :


– La source de revenus complémentaire et/ou la rentabilisation de votre achat immobilier : l’aspect financier.

– Faire « vivre » votre logement, ne pas le laisser vide : l’entretien régulier de votre logement et son aménagement .

– Echanger, partager, faire découvrir votre région : l’aspect humain.

Le scénario est donc celui-ci : vous avez fait l’achat d’un bien immobilier qui est devenu votre résidence secondaire durant plusieurs années et au bout de quelques temps avez pris la décision d’en faire une location saisonnière afin de compléter vos revenus, rentabiliser votre acquisition ou augmenter votre propre budget vacances. Soit votre achat immobilier fut dès le départ un investissement immobilier à but locatif, soit avec le temps vous avez constaté y passer de moins en moins de temps et remarqué qu’un logement vide et sans vie se délabre facilement au fil des années.


Ce dernier point vous a fait prendre conscience que proposer votre maison ou appartement à des vacanciers, avait aussi l’avantage de ne pas le laisser à l’abandon. Enfin, vous aimez votre petit bungalow ou trouvez que votre chalet de montagne ne manque pas de charme, qu’il y a beaucoup de choses à voir et à faire dans la région et qu’il serait intéressant de le partager avec des touristes. Faire découvrir votre village, parler de votre région et participer au développement touristique de votre commune sont une motivation supplémentaire : vous apprécierez l’aspect humain de la location saisonnière.


Quels sont les inconvénients de la location saisonnière ?

L’élément principal qui pourrait se révéler être un inconvénient pour certains propriétaires est le temps. Gérer une location saisonnière demande beaucoup plus de disponibilité que la location classique. Avant de vous lancer dans la location saisonnière, demandez-vous si vous aurez le temps de :

  • Gérer votre annonce sur la plateforme : répondre aux demandes des internautes et aux futurs locataires.

  • Vous occuper de la location de vacances : l’entretenir pour y accueillir les nouveaux arrivants.

  • Faire des allers-retours : si votre résidence principale est éloignée de votre future location saisonnière, il faudra prévoir des trajets pour vous rendre sur place notamment pour donner les clés, accueillir les vacanciers etc…

  • Répondre au téléphone : si votre logement saisonnier attire beaucoup de clients potentiels, il faut être prêt à répondre aux (nombreux) appels.

En définitive, les seuls inconvénients notables à se lancer dans la location saisonnière sont liés au temps et à la disponibilité. Certes, on pourrait ajouter quelques démarches administratives à effectuer, mais rien de bien conséquent.


Source : https://www.coinprive.net/blog/se-lancer-dans-la-location-saisonniere-avantages-inconvenients/